Gênes : feu vert attendu pour la démolition du pont

Gênes : feu vert attendu pour la démolition du pont
Par Euronews

La justice doit dire si elle autorise le lancement du chantier. Le maire de Gênes est pressé.

La démolition de ce qu'il reste du pont de Gênes peut-elle débuter ? Un juge doit en décider ce lundi. La préservation de certaines parties peut en effet s'avérer nécessaire pour les suites de l'enquête quatre mois après le drame qui avait fait 43 morts. Mais le maire de Gênes, qui inaugurait samedi le chantier, est quant à lui impatient. Il s'en explique :

" Nous espérons pouvoir résoudre les problèmes d'infrastructure et de mobilité qui sont importants parce que le pont n'est pas seulement un besoin pour la ville, il l'est pour la région, pour le nord de l'Italie, et j'oserai même dire aussi pour la Suisse et pour la France ", a insisté Marco Bucci devant les caméras.

Le 14 août dernier, le pont enjambant Gênes pour faire passer l'autoroute vers la France s'était effondré en son milieu alors que des dizaines de véhicules y circulaient. Une tragédie qui fait depuis l'objet d'investigations et d'expertises. D'après le rapport d'experts suisses, l'ouvrage était en piètre état et des gaines de protection prévues à la conception étaient absentes.

À découvrir également