DERNIERE MINUTE

Police française : service minimum pour colère maximale

Police française : service minimum pour colère maximale
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les policiers en grève ce mercredi aux quatre coins de la France. Commissariats fermés, service minimum, les forces de l'ordre ont répondu massivement à l'appel des trois principaux syndicats de police du pays. Ces mêmes syndicats qui ont rencontré le ministre de l'Intérieur mardi soir. Le gouvernement a acté dans la nuit le paiement d'une prime de 300 euros et la volonté de purger la dette sur les heures supplémentaires.

Les policiers de Caen, Bordeaux, Paris ou Lyon dénoncent des conditions de travail dégradées, des problèmes de sous-effectif et clament haut et fort la tenue de cet acte I.

La grève du zèle pourrait se prolonger voire même se durcir si le gouvernement ne joint pas les actes aux paroles, si aucun effort n'est fait pour améliorer les conditions de travail et de remunération, et si un calendrier précis n'est pas clairement établi.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.