PUBLICITÉ

"Shutdown" : Aux Etats-Unis, la paralysie des administrations fédérales a démarré

"Shutdown" : Aux Etats-Unis, la paralysie des administrations fédérales a démarré
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Trump souhaite imposer aux parlementaires le vote de 5 milliards de dollars de crédits pour démarrer la construction de son mur entre les Etats-Unis et le Mexique. Sans accord, les services de l’administration fédérale sont bloqués.

PUBLICITÉ

Des parcs nationaux fermés depuis ce samedi matin. C’est l’une des conséquences les plus visibles du shutdown, la paralysie partielle des administrations fédérales des Etats-Unis en l’absence de budget de fonctionnement voté. Un shutdown plus que jamais politique. Donald Trump veut imposer aux parlementaires qu’ils votent 5 milliards de dollards de crédits pour démarrer la construction d’un mur entre les Etats-Unis et le Mexique, l’une de ses promesses de campagne emblématique.

Le bras de fer entre Trump et le Congrès

Face à la presse, il est comme à son habitude, véhément : "On ne peut rien faire contre cela car il faut que les Démocrates nous donnent leur vote ! Appelez cela un shutdown démocrate, appelez cela comme vous voulez… Mais sortons-en ! Travaillons ensemble, soyons bi-partisan et que cela soit fait. Le shutdown espérons-le ne devrait pas durer trop longtemps.Merci beaucoup."

Le président a d’ores et déjà décalé son départ en vacances dans sa résidence de luxe de Floride. Pour des centaines de milliers fonctionnaires américains en revanche, ces fêtes risquent d’être synonyme de congé sans solde forcé, jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé.

Selon la presse américaine, les responsables du Congrès seraient actuellement en pleine négociation avec les le vice-président Mike Pence et le gendre et conseiller du Président, Jared Kushner,  pour tenter d'aboutir à un compromis.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : un Noël sous "shutdown"