DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: les rebelles pro-Ankara consolident leurs positions près de Minbej

Syrie: les rebelles pro-Ankara consolident leurs positions près de Minbej
Taille du texte Aa Aa

Des factions armées soutenues par la Turquie dans le nord syrien ont consolidé leurs positions aux abords de Minbej, mais le calme règne dans la région alors qu'Ankara menace de lancer une offensive contre des forces kurdes, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La Turquie est revenue à la charge à la mi-décembre en annonçant une nouvelle offensive contre la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG).

Ankara a massé des renforts à la frontière, dépêchant chars et blindés dans le nord syrien, tout près de Minbej, une ville qui accueille des troupes américaines et où selon la Turquie des forces kurdes sont toujours présentes.

"Les opérations militaires n'ont pas commencé, il n'y a pas d'affrontements", a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Selon lui, les factions pro-Ankara mais aussi les combattants de Minbej "consolident leurs positions et massent des renforts sur la ligne de démarcation" qui sépare les territoires tenus par les deux camps.

Mardi, près de la ville de Jarablos, dans les territoires des rebelles pro-Ankara au nord de Minbej, des dizaines de combattants sont partis sur des pick-up couverts de boue et armés de fusils d'assaut pour rejoindre des secteurs près de la ligne de démarcation, a constaté un correspondant de l'AFP.

Mais le calme règne, a-t-il rapporté.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a indiqué le 21 décembre qu'il allait temporairement surseoir à son offensive contre les YPG, quelques jours après l'annonce surprise de Washington sur le retrait des soldats américains de Syrie.

M. Trump a averti que ce retrait serait "lent et extrêmement coordonné" avec la Turquie. Une délégation américaine est attendue dans les prochains jours en Turquie pour évoquer cette coordination.

"Nous en sommes aux derniers préparatifs pour la bataille de Minbej puis l'Est de l'Euphrate", en référence aux régions kurdes du nord-est, a indiqué mercredi Youssef Hammoud, le porte-parole d'une coalition de groupes rebelles pro-Ankara, al-Jaich al-Watani.

Il a précisé à l'AFP que l'offensive se ferait "en fonction du retrait américain de la région".

"Nous attendons les ententes politiques entre les Etats-Unis et la Turquie concernant le retrait", a-t-il souligné.

Les YPG assurent avoir quitté Minbej, Mais Ankara n'a de cesse d'affirmer que le retrait n'a pas eu lieu.

Cherfane Darwich, porte-parole du Conseil militaire de Minbej (CMM), faction affiliée aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde,a indiqué que ses forces étaient "en état d'alerte".

"Il y a un renforcement accru des renforts à la frontière, et nous surveillons cela", a-t-il précisé à l'AFP.

"Les patrouilles de la coalition (internationale) sont toujours en place, rien n'a changé". "Nous sommes prêts à repousser toute attaque."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.