DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un château des croisades à l'épreuve de la guerre

Un château des croisades à l'épreuve de la guerre
Taille du texte Aa Aa

Le Crac des Chevaliers, imposant château fort de Syrie qui fût une clé de la Terre sainte à l'époque des croisades, devrait être prochainement restauré, assurent les autorités syriennes.

En effet, l'un des plus importants édifices médiévaux au monde, qui domine fièrement la pleine de Homs, porte les marques de la guerre. Certaines zones menacent de s'effondrer.

Le régime syrien a repris le contrôle du site en 2014. Ces dernières années, des poutres en bois ont été installées pour soutenir les murs fragilisés par les combats au sol et les bombardements.

Les autorités de Damas promettent de restaurer la citadelle :

"Mon directeur à Damas m'a annoncé la bonne nouvelle : ils prévoient d'investir une grosse somme d'argent dans le Crac des Chevaliers l'année prochaine, afin de restaurer cette partie très dangereuse et qui a commencé à s'effondrer", a déclaré Hazim Hanna, vice-président du directoire général des antiquités et des musées de Syrie.

Des milliers de touristes visitaient chaque année le fort, avant l'éclatement des combats entre les forces gouvernementales et l’Armée syrienne de libération, qui a occupé la zone très tôt dans le conflit.

Le Crac des chevaliers est classé au patrimoine de l'UNESCO. Mais l'organisme est pour l'heure peu enclin à financer sa restauration.