Démission du porte-parole du Vatican

Démission du porte-parole du Vatican
Tous droits réservés REUTERS
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le responsable de la communication et son adjointe ont démissionné de leurs fonctions, sans préciser les motifs de cette décision.

PUBLICITÉ

Le Vatican a annoncé la démission de son porte-parole et de son ajointe ce lundi.

Greg Burke, membre de l'Opus Dei, avait été nommé en juillet 2016. Il était secondé par Paloma Garcia Ovejero, première femme à occuper le poste de numéro deux du service de presse du Saint-Siège, qui n'a fourni aucune explication.

"Dans ces temps de transition pour les communications du Vatican, nous pensons qu'il est mieux que le Saint-Père soit complètement libre de constituer une nouvelle équipe", a indiqué l'ancien journaliste sur Twitter, précisant ne plus être en fonction dès le 1er janvier.

Le Vatican a traversé une année tourmentée, minée par des révélations d'abus sexuels commis au Chili et aux Etats-Unis, mais aussi en Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Église catholique veut donner plus de place aux femmes

Ouverture d'un synode clivant pour l'Église catholique

Au Vatican, le pape François créé 21 cardinaux de tous horizons pour préparer l'avenir