Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cardinal Barbarin devant la justice

Le cardinal Barbarin devant la justice
Taille du texte Aa Aa

Le cardinal Barbarin a-t-il suffisamment réagi en apprenant le passé pédophile d'un prêtre de son diocèse ? C'est la question à laquelle doit répondre le tribunal correctionnel de Lyon avec le procès qui s'est ouvert ce lundi. Le cardinal comparaît avec cinq anciens membres du diocèse pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs.

" La salle d'audience est pleine à craquer, témoigne la correspondante d'Euronews Valérie Gauriat. Il est vrai que le cardinal Barbarin est une figure majeure de l'Eglise catholique romaine en France. Le cardinal Barbarin a même été cité comme un possible candidat à la papauté. Alors pour les victimes présumées, plus que le procès de quelques individus, il s'agit bien du procès d'un système tout entier, le système de l'Eglise catholique et de sa tradition d'omerta. "

Pierre-Emmanuel Germain-Thill est un des membres de l'association La Parole libérée qui a bataillé pour obtenir cette procédure de citation directe malgré le classement sans suite de l'enquête préliminaire par le parquet de Lyon, le procureur ayant conclu à la prescription.

" C'est un aboutissement pour qu'on se dise que des personnes qui ont été incriminées doivent répondre de la justice par rapport à ce genre de faits, confiePierre-Emmanuel Germain-Thill, une des victimes présumées membres de l'association_. C'est très important, oui. On espère que ça fera acte pour d'autres cas à venir, en espérant que les gens changent vraiment leur regard sur la pédophilie, et pas que dans l'Eglise, dans toutes les institutions. "_

À l'origine de cette affaire, les abus sexuels commis par le père Bernard Preynat sur des dizaines de jeunes scouts entre 1971 et 1991 dans sa paroisse de Sainte-Foy-lès-Lyon, des actes aujourd'hui prescrits dans la majorité des cas. Son procès devrait avoir lieu l'an prochain.

Le cardinal Philippe Barbarin a pris ses fonctions en 2002, des années après les faits, mais il a été mis au courant autour de 2007. Pour les victimes, il aurait alors dû dénoncer Bernard Preynat à la justice. C'est seulement en 2015 que le scandale a éclaté.