DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump réclame le financement du mur sur un ton solennel

Donald Trump réclame le financement du mur sur un ton solennel
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump s'est exprimé en direct à la télévision pour réclamer le financement du mur à la frontière mexicaine. Le président américain a par ailleurs renoncé à décréter l'état d'urgence, qui lui aurait permis de prendre en main la construction.

"Je m'adresse à vous aujourd'hui car il y a une crise humanitaire et sécuritaire à notre frontière sud. Les Etats-Unis accueillent fièrement et légalement des millions d'immigrés, qui enrichissent notre société, et contribuent à notre nation. Mais tous les américains sont heurtés par l'immigration illégale, non contrôlée".

Le président américain, qui propose finalement une barrière en acier plutôt qu'un mur de béton à la frontière, reproche aux démocrates d'être responsable de l'impasse actuelle. Eux, estiment que Donald Trump prend le peuple américain en otage. Le désaccord sur le mur à la frontière mexicaine a provoqué la fermeture partielle d'un quart des administrations fédérales. 800 000 fonctionnaires sont au chômage technique.

Américains brutalement tués

Dans son discours, le président américain a dressé une image très négative des immigrants illégaux. "Quelle quantité de sang américain devra encore couler avant que le Congrès ne fasse son travail ?", a-t-il lancé, et d'ajouter : "A_u fil des ans, des milliers d'Américains ont été brutalement tués par ceux qui sont entrés illégalement dans notre pays et des milliers d'autres vies seront perdues si nous n'agissons pas tout de suite_", a-t-il ajouté, prenant des accents dramatiques.

Réponse des démocrates

Chuck Schumer, chef des démocrates au Sénat américain : " Nous nous adressons à vous pour une seule raison. Le président des Etat Unis a échoué à faire payer le Mexique pour son mur inefficace et inutile. Il est incapable de convaincre le congrès ou le peuple américain de payer la note, alors que le shutdown continue. La démocratie américaine ne fonctionne pas comme ça. Nous ne gouvernons pas sur un coup de colère".

Les Etats-Unis en sont au 19ème jour de shutdown, et pourraient battre le record établi à 21 jours sous la présidence de Bill Clinton entre fin 1995 et début 1996.