Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Guantanamo : 40 détenus toujours incarcérés

Guantanamo : 40 détenus toujours incarcérés
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dix-sept ans après les attentats terroristes du 11 septembre aux États-Unis, la prison de Guantanamo n'a toujours pas fermé ses portes.

Le centre de détention le plus controversé au monde est ouvert depuis le 11 janvier 2002 sur une base militaire américaine à Cuba. Dès l'origine, cette prison extraterritoriale est conçue pour rassembler en un seul et même lieu les terroristes présumés suspectés d'appartenir au groupe djihadiste d'Al-Qaïda ou aux Talibans.

Au total quelque 800 détenus vont y séjourner dont 600 seront finalement libérés.

Dix-sept ans plus tard, Amnesty International publie un nouveau rapport dénonçant les conditions de vies des derniers détenus. L'organisation se bat depuis des années pour la fermeture du centre.

Actuellement, 40 hommes sont toujours incarcérés en violation totale avec les droits de l'Homme. Certains détenus auraient dû être transférés il y a des années.

La fermeture de Guantanamo, pourtant promise par Barack Obama, n'est plus du tout d'actualité. Non seulement le président américain Donald Trump a décidé de maintenir ces installations mais un plan de modernisation de plusieurs millions de dollars a été envisagé.