DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : le parti d'extrême droite AfD bientôt sous surveillance ?

Allemagne : le parti d'extrême droite AfD bientôt sous surveillance ?
Tous droits réservés
REUTERS/Matthias Rietschel
Taille du texte Aa Aa

L'AfD pourrait bientôt se retrouver sous surveillance. Les services de renseignement allemands ont décidé d'ouvrir une enquête, pour déterminer si le parti d'extrême droite "menace l'ordre constitutionnel et démocratique du pays".

Pour justifier cette décision, l'agence de renseignement évoque les déclarations de certains membres du parti, de nature "islamophobes", "xénophobes", voire proches de l'idéologie nazi.

Une décision saluée par une grande partie de la classe politique allemande. Sur Twitter, le secrétaire général du Parti social-démocrate (SPD), Lars Klingbeil, a estimé que les violences de l'extrême droite étaient "depuis trop longtemps minimisées".

Cem Özdemir, coprésident du parti Les Verts, estime lui que l'enquête des services de renseignement est "justifiée".

" L'enquête menée par l'agence de renseignement sur l'AfD est justifiée. Notre démocratie doit se protéger de ses adversaires, même s'ils agissent sous l'apparence d'un parti"

Le coprésident de l'AfD, Alexander Gauland, a annoncé un recours en justice contre cette décision. "Nous considérons que ces arguments sont tout à fait inacceptables, et nous pensons qu'en réalité, un certain climat social, une certaine pression politique ont conduit à cela", a-t-il ajouté.

Si l'AfD est mis sous surveillance après l'enquête, les services de renseignement pourront en toute légalité intercepter les communications des membres du parti, ou encore stocker des données personnelles.

Le parti d'extrême droite est la principale force d'opposition au parlement allemand, avec 92 députés sur 730.