DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

PSG: Cavani, Mbappé et Neymar marchent sur Guingamp, Verratti blessé

Taille du texte Aa Aa

Une belle revanche mais une inquiétude: un trio Cavani-Neymar-Mbappé record a remis Guingamp à sa place (9-0), samedi lors de la 21e journée de Ligue 1, mais le PSG a perdu son milieu de terrain Marco Verratti, "sérieusement" blessé à moins d'un mois du 8e de C1 à Manchester United.

Dix jours après la défaite surprise en Coupe de la Ligue contre cette même lanterne rouge du championnat (2-1), le PSG a lavé l'affront de ce premier revers national de la saison avec la manière, grâce à un trio Neymar-Mbappé-Cavani sensationnel. 9-0, c'est un record à domicile pour le club, un record tout court égalé en L1 (après le 9-0 à Troyes en 2016), et le public du Parc l'a fait savoir à son équipe en lançant une bruyante ola pour clore le festival.

La joie sera pourtant peut-être de courte durée, car le PSG, s'il a fait lever les fans de leur siège et augmenté à 13 points son avance en tête de la L1, n'a toutefois pas levé les doutes de l'entraîneur Thomas Tuchel quant à la profondeur de l'effectif et au besoin pressant de faire venir une "sentinelle" dans la capitale.

L'Allemand, qui avait déjà été contraint d'aligner le latéral Dani Alves aux côtés de Verratti au milieu au coup d'envoi, pour permettre à Marquinhos de remplacer Presnel Kimpembe, blessé, en défense, a été abasourdi de voir son petit relayeur italien laisser sa place après moins de vingt minutes. Touché à la cheville gauche après un choc, "Petit Hibou" a rejoint les vestiaires en boitant, puis l'hôpital.

- Vite, une sentinelle ! -

"Je pense que c'est sérieux. C'est possible qu'il manque quelques semaines", s'est-il alarmé, déjà amputé d'Adrien Rabiot, écarté de l'équipe première car il ne veut pas prolonger. "Ce n'est pas seulement (grave) pour le recrutement, car c'était nécessaire déjà avec Marco. Mais une blessure de Marco change tout".

Le PSG a donc joué 70 minutes avec un improbable milieu composé d'Alves et de Julian Draxler. Amplement suffisant contre l'équipe bretonne, mais cela permettra-t-il un déplacement serein à Old Trafford ?

"Tout le monde sait" qu'il faut recruter, "des gens sont en train de faire ce travail, en train de réfléchir aux meilleures possibilités pour le club", a concédé Kylian Mbappé.

Il faudra travailler plus vite encore pour concrétiser dès janvier au moins une des pistes évoquées dans la presse: Leandro Paredes (Zenit Saint-Pétersbourg), Idrissa Gueye (Everton) ou encore Julian Weigl (Dortmund). Voire, à un poste plus avancé mais plutôt en vue d'une arrivée à l'été, la pépite de l'Ajax Amsterdam Frenkie De Jong, annoncée toute proche de la capitale française.

- "Mieux vaut perdre une fois 9-0..." -

Heureusement, il y a du (très) positif à retenir de cette première de 2019 en L1 à domicile. Titularisé pour la première fois de l'année, le triptyque Cavani-Neymar-Mbappé a fait des étincelles. "Kyky" a inscrit un triplé pour assommer le classement des buteurs avec ses 17 réalisations (38e, 45e, 80e). "Ney" s'est amusé dans la défense bretonne sur un lancement parfait d'Alves (12e), avant de s'offrir un doublé (68e). Et "Edi" a lui aussi pu profiter d'un coup du chapeau personnel (60e, 67e, 76e). Enfin, Thomas Meunier a marqué le but record en fin de rencontre (83e) pour faire chavirer le stade.

"Une performance très complète", a résumé Tuchel, pendant que l'En Avant tentait tant bien que mal de se rassurer sur Twitter en estimant qu'il vaut mieux "perdre une fois 9-0 que neuf fois 1-0".

Le PSG a donc bien enclenché le "mode C1", et idéalement lancé sa préparation pour ManU. Celle-ci sera chargée: après le 16e de Coupe de France contre Strasbourg mercredi, trois rencontres de championnat intéressantes sont au programme, contre Rennes, à Lyon puis devant Bordeaux, auxquelles un 8e de Coupe pourrait bien s'ajouter. Mais au milieu, ce sera dur de faire tourner.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.