DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Prix de Tel-Aviv : deux Français en or

Grand Prix de Tel-Aviv : deux Français en or
Taille du texte Aa Aa

Le Grand-Prix de Tel-Aviv s'est achevé : un début idéal pour lancer le World Judo Tour en 2019, lors duquel les athlètes israéliens ont notamment régalé leur public.

La France aura su tirer son épingle du jeu avec deux médailles d'or ce samedi. La première, c'est celle d'Axel Clerget chez les -90 kilos, qui a dominé l'Italien Nicholas Mungai. En perte de vitesse l'année dernière, le Français tenait à prendre sa revanche et à renouer avec la victoire en Israël.

"C’est un très beau public. La dernière fois, j'étais très triste car j’ai perdu si vite lors des Championnats d’Europe. J’avais envie de revenir dans cette salle car il y a toujours une bonne ambiance, comme à Paris. Beaucoup de gens aiment le judo, ils encouragent beaucoup, c’est agréable de combattre ici", a-t-il déclaré à sa sortie du tatami.

La deuxième médaille d'or tricolore est pour Alexandre Iddir chez les -100 kilos. Le Français est venu à bout de l'Irlandais Benjamin Fletcher, remportant ainsi son premier titre depuis 2 ans.

Israël en force à la maison

Le moment culminant de la journée est sans nul doute la victoire de Or Sasson chez les +100 kilos. L'Ukrainien Yakhiv Khammo n'aura rien pu faire face au champion israélien, qui offre ainsi une quatrième médaille d'or pour son pays et devant son public.

Au classement général, Israël termine donc en tête avec sept médailles au total, devant l'Italie et la France.

Premier titre pour Klara Apotekar

Côté féminin, la Slovène Klara Apotekar remporte son premier titre en Grand Prix. Dans la catégorie des -78 kilos, elle s'impose en finale face à la Kosovare Loriana Kuka. Un combat remporté au bout du suspense par waza-ari.

"Jusqu'à présent, nous étions à égalité, une victoire et une défaite chacune. J'ai juste essayé de pratiquer mon judo, d'attaquer en premier pour ne pas la laisser développer sa technique", a expliqué la judoka.

Dans la catégorie des +78 kilos, c'est l'Azérie Iryna Kindzerska qui s'impose, son deuxième titre consécutif en Grand Prix.