Grand Prix de Tel-Aviv : Israël comme à la maison

Grand Prix de Tel-Aviv : Israël comme à la maison
Taille du texte Aa Aa

La saison 2019 du World Judo Tour débute en Israël, à l'occasion du Grand Prix de Tel-Aviv. Une étape toujours passionnée surtout quand la Shlomo Arena peut célébrer une médaille d'or.

Shira Rishony est la première championne de l'année après sa victoire en finale des -48 kg. Opposée à Maryna Cherniak, l'Ukrainienne, elle l'emporte sur waza-ari et décroche sa première victoire sur le circuit depuis 2013.

“Le public était incroyable, ils nous ont vraiment poussé, c'est grâce à eux que je me suis dépassée. J'étais trés émue d'entendre l'hymne. Je suis très fière, très fière de faire partie de cette équipe d'Israël. il n'y a rien de meilleur."

L'homme du jour, lui, est italien, Manuel Lombardo. A 20 ans seulement, Il réussit un tournoi impressionnant en -66 kg, pour s'imposer en finale face à l'Ukrainien Bogdan Iadov.

Champion du monde juniors l'an passé, il remporte le premier tournoi de sa carrière, certainement pas le dernier.
Devant une foule de connaisseurs séduits, il revient sur le moment le plus difficile de sa journée

_"Bien sûr, la finale a été le plus dur, contre l'Ukrainien. Il avait vraiment de bonnes prises. J'ai attaqué au bon moment mais je l'ai senti vraiment costaud."
_

Les filles israëliennes étaient particulièrement à la fête ce jeudi. Après Rishony, c'est Timma Nelson Levy qui accroche l'or chez les -57 kg. Elle dispose de la Russe Daria Mezhetskaya.

Du côté des -52 kg, victoire finale pour la championne olympique Majlinda Kelmendi. La Kosovare fait le spectacle et prive Israël d'un troisième sacre en surclassant Gili Cohen.

Le Belge Jorre Verstraeten s'impose en finale des -60 kg face au Néerlandais Tornike Tsjakadoea sur disqualification dans le golden score et décroche son premier titre en Grand Prix.

Enfin, notre mouvement du jour, signé Daria Mezhetskaya, finaliste malheureuse des - 57 kg. Elle signe un énorme sode tsuri komi goshi en demi finale face à la hongroise Hedvig Karakas.