Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tribu des Pataxos affectée par la catastrophe minière au Brésil

La tribu des Pataxos affectée par la catastrophe minière au Brésil
Taille du texte Aa Aa

Quatre jours après la catastrophe minière de Brumadinho, les chances de retrouver des survivants dans le fleuve de boue résultant de la rupture d'un barrage sont quasiment inexistantes. Le dernier bilan, toujours provisoire, fait état de 65 morts au moins et près de 280 disparus.

L'effondrement du barrage minier dans cette localité du sud-est du Brésil a aussi lourdement affecté la tribu des Pataxos. 27 familles désormais privées d'eau potable, la rivière dont elles dépendent ayant été polluée par les résidus miniers.

" Vous pensez que la compagnie minière s'inquiète de ça ? Qu'un maire de cette zone s'en inquiète ? Non, ils ne savent pas ce que ça représente, ils ne vénèrent que l'argent, le minerai ", se lamente Aigoho Pataxo Ha-Ha-Hae, membre de la communauté.

" Notre relation avec la rivière est très spéciale parce que les Pataxos sont nés d'une goutte d'eau tombée sur le sol, explique Kenya Pataxo Ha-Ha-Hae, une autre femme membre de la tribu. Notre connexion avec la rivière va donc au-delà de la nourriture, elle unit les Pataxos. "

La société Vale, propriétaire de la mine, a vu une partie de ses comptes bloqués pour indemniser les victimes et compenser les dégâts environnementaux, mais pour cette tribu, les compensations financières n'ont pas la moindre valeur.