DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket Elite: l'ASVEL confirme, Antibes coule encore

Taille du texte Aa Aa

Destins croisés pour les extrêmes: le leader Lyon-Villeurbanne a confirmé sa mainmise sur le championnat de France en dominant Boulazac (78-73) tandis que Antibes, la lanterne rouge, a perdu son 16e match de la saison, vendredi, lors de la 20e journée d'Elite.

L'ASVEL a décroché son quinzième succès en champion (15-5), emmenée par le meneur lituanien Mantas Kalnietis, auteur d'un match complet (10 points, 6 rebonds, 9 passes décisives).

Les protégés de Tony Parker accroissent leur avance sur leurs dauphins, Pau-Lacq-Orthez (13-6), qui se déplace dimanche à Chalon-sur-Saône.

De quoi faire le plein de confiance à une semaine de la Leaders Cup, qui regroupe les huit meilleures équipes à l'issue des matches aller de la saison régulière.

Dans les autres rencontres de la soirée, Chalons-Reims a enfoncé Antibes (91-80). Les Sharks, bons derniers (4-16), n'ont plus goûté à la victoire depuis cinq rencontres de rang en championnat.

Les Champenois ont pu compter sur leur jeune arrière Thomas Duchene, auteur de 17 points, 5 rebonds et 5 passes décisives, pour mettre un terme à deux défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Enfin, Gravelines-Dunkerque a été poussé en prolongations par Le Portel (87-82) mais a fini par s'imposer au forceps grâce aux 24 points de Kendall Anthony et aux 22 de Karvel Anderson.

La 20e journée se poursuit samedi avec, notamment, le choc entre Limoges (6e) et Strasbourg (5e) ou le déplacement de Nanterre (3e) à Dijon (4e), pour y défier la JDA.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.