DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: les Lakers écoeurent les Celtics dans leur salle

NBA: les Lakers écoeurent les Celtics dans leur salle
Taille du texte Aa Aa

Les Lakers, en difficulté depuis plusieurs semaines, se sont relancés avec éclat jeudi en s'imposant sur le parquet des Boston Celtics, crucifiés (129-128) à la dernière seconde par l'un de leurs anciens joueurs, Rajon Rondo.

Le duel entre les deux franchises les plus titrées de l'histoire de la NBA s'est décidé dans la dernière minute.

Boston, qui avait remporté ses cinq précédents matches, avait pourtant tout en mains pour éviter un tel scénario avec 16 points d'avance durant le 2e quart-temps (55-39) grâce à Kyrie Irving (24 pts) et Jayson Tatum (22 pts).

Mais les Lakers ont renversé la vapeur dans la 3e période en marquant 42 points dans le sillage de LeBron James, auteur d'un "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 28 points, 12 rebonds et 12 passes décisives.

Il a fallu attendre la dernière action pour que les deux équipes, dos à dos, se départagent.

Menés d'un point (128-127) à cinq secondes de la fin du temps réglementaire, les Lakers ont tenté leur chance par Brandon Ingram, mais il a été contré par Al Horford.

Après un cafouillage dans la raquette, Rondo a récupéré le ballon et a déclenché aussitôt son tir, juste avant que la sirène ne retentisse, et a fait mouche.

"C'est toujours étrange de revenir dans cette salle, c'est où tout a commencé pour moi", a concédé Rondo qui faisait partie de la dernière équipe des Celtics, sacrée championne NBA, en 2008.

- LeBron monte en puissance -

"Mais notre équipe peine en ce moment, espérons que cette victoire va lui redonner confiance. On a connu des choses compliquées ces derniers temps, mais on est toujours là", a poursuivi le meneur qui a fini la rencontre avec 17 points.

Les Lakers qui avaient perdu cinq de leurs sept précédents matches, ont de nouveau un bilan positif (28 v-27 d), mais ils restent 10e de la conférence Ouest.

LeBron James disputait son troisième match depuis son retour de sa longue absence sur blessure aux adducteurs.

De son propre aveu, il n'est "pas encore à 100%", "mais je monte en puissance, cette victoire est très importante pour notre équipe", a estimé le triple champion NBA.

Dans les autres rencontres de la soirée, Oklahoma City a enchaîné une deuxième victoire de suite face à Memphis (117-95).

Le duo Russell Westbrook/Paul George a encore été irrésistible avec un "triple double", son 21e de la saison, pour le premier (15 pts, 13 rbds, 15 passes décisives) et 27 points pour le second.

OKC a consolidé sa 3e place à l'Ouest (35 v-19 d).

A l'Est, Toronto, pourtant privé de Kawhi Leonard, laissé au repos, a surclassé Atlanta 119 à 101 avec 33 points et 14 rebonds de sa révélation camerounaise Pascal Siakam.

Fred VanVleet a ajouté 30 points et les Raptors sont la deuxième équipe après son grand rival Milwaukee à atteindre le seuil des 40 victoires.

Enfin, Indiana a définitivement digéré la blessure et fin de saison de son meneur Victor Oladipo. Les Pacers ont enchaîné une quatrième victoire de suite face aux Clippers (116-92) avec 29 points de Bojan Bogdanovic.

La franchise d'Indianapolis est 3e de la conférence Est (36 v-19 d), derrière Milwaukee (40 v-13 d) et Toronto (40 v-16 d).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.