DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ambassadeur français attendu à Rome

L'ambassadeur français attendu à Rome
Taille du texte Aa Aa

Paris et Rome renoncent au divorce, du moins pour l'instant.

L'ambassadeur français doit revenir ce vendredi dans la capitale italienne, après avoir été rappelé il y a une semaine. Une annonce faite la veille par la ministre française aux affaires européennes, Nathalise Loiseau. Mais si l'heure est à l'apaisement, le gouvernement populiste italien campe sur ses positions.

"Nous avons essayé d'engager une coopération avec les gilets jaunes qui sont posés, pas avec ceux qui sont violents, et ça a contrarié Emmanuel Macron", assure Manlio di Stefano, secrétaire d'Etat italien aux affaires étrangères. "Et le fait qu'on parle de la réalité, de l'Afrique, et du néocolonialisme français, ça l'a rendu dingue ; donc je pense que si on veut sauver l'Europe [...], il faut parler sans hypocrisie des causes des problèmes que l'on a, comme l'immigration, et donc du néocolonialisme que la France exerce sur 14 anciennes colonies. Ce sont des choses factuelles".

Le rappel d'un ambassadeur français en Italie reste sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale.

La rencontre entre le vice-premier ministre italien Luigi di Maio et des gilets jaunes a été l'affront de trop, lui qui a accusé Paris de poursuivre un rôle colonisateur en Afrique. Le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, a multiplié les attaques à l'encontre d'Emmanuel Macron, qui ne manque pas non plus de tancer l'exécutif italien.

Paris n'exclut pas des "risques de rechute" dans sa relation avec Rome, puisque les sujets clivants restent nombreux, comme le TGV Lyon-Turin ou encore le Venezuela.