DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Neymar a "pleuré pendant deux jours" après sa nouvelle blessure

Neymar a "pleuré pendant deux jours" après sa nouvelle blessure
Taille du texte Aa Aa

L'attaquant vedette du Paris SG Neymar a révélé lors d'un entretien à la chaîne brésilienne TV Globo avoir "pleuré pendant deux jours" après s'être blessé à nouveau au pied droit fin janvier.

Le Brésilien de 27 ans a affirmé que cette rechute était plus dure à vivre que la première lésion du cinquième métatarsien qui l'avait contraint à se faire opérer l'an dernier.

"C'était plus compliqué. La première fois que je me suis blessé, je me suis dit: 'je vais me faire opérer, il faut résoudre ça au plus vite'. Je n'étais pas triste", a expliqué "Ney", dans un extrait diffusé mardi d'un entretien au long cours réalisé à Paris et qui sera diffusé le 3 mars par TV Globo.

"Cette fois, j'ai eu plus de mal à digérer. J'ai passé deux jours à pleurer chez moi", a-t-il ajouté.

Pour cette nouvelle blessure, le staff médical du PSG a privilégié "un traitement conservatif" plutôt qu'une opération.

Neymar devrait pouvoir reprendre la compétition dans un délai de dix semaines, ce qui lui permettrait d'être disponible pour un éventuel quart de finale de Ligue des Champions en avril.

Le PSG a remporté sans lui son 8e de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United 2 à 0 à l'extérieur.

L'an dernier, Neymar était resté trois mois sans jouer après son opération, revenant juste à temps pour disputer le Mondial-2018.

Loin d'être au top de sa forme, il n'avait pu empêcher la Seleção de chuter en quarts de finale face à la Belgique (2-0), et avait été moqué dans le monde entier pour ses simulations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.