DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump se dit optimiste sur un accord commercial avec la Chine

Donald Trump se dit optimiste sur un accord commercial avec la Chine
@ Copyright :
REUTERS/Damir Sagolj/File Photo
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump a fait montre d'optimisme vendredi sur un accord pour régler le conflit commercial avec la Chine et a annoncé une rencontre prochaine en Floride avec son homologue chinois pour régler les points les plus épineux.

Rencontre Trump Xi en mars

En attendant le Sommet avec Xi Jinping dans la résidence privée du président américain à Mar-a-Lago "probablement en mars", Chinois et Américains, qui négocient depuis mardi dans la capitale américaine, ont décidé de prolonger leurs discussions de deux jours jusqu'à dimanche.

Dans le Bureau Ovale, en présence de Liu He, vice-Premier ministre et principal négociateur de Pékin, M. Trump a évoqué "de très bonnes discussions avec la Chine" et jugé qu'il y avait de "très bonnes chances de parvenir à un accord" pour mettre fin au conflit commercial qu'il a déclenché à coup de tarifs douaniers pour forcer la Chine à s'asseoir à la table des négociations.

Liu He a renchéri en promettant que "du côté Chinois nous ferons tout notre possible" pour arriver à une résolution. M. Trump n'a pas donné de détails concrets sur les points d'accord ou d'achoppement entre les deux parties. Liu He a remis à Donald Trump une lettre dans laquelle le président chinois adopte aussi un ton positif.

Xi Jinping dit espérer que les discussions se poursuivront dans une atmosphère de "respect mutuel, de coopération" et dans un esprit "gagnant-gagnant" pour aboutir à un accord "mutuellement bénéfique".

"Je suis prêt à garder un contact étroit avec le président (Trump, ndlr) par différents moyens", a écrit Xi Jinping, selon la télévision officielle chinoise.

Progrès

Le président américain a simplement affirmé qu'un accord avait été conclu "sur la monnaie", sans donner d'autres détails, mais les autorités américaines se plaignent de longue date du niveau du renminbi, qui selon eux donne un avantage aux exportations chinoises.

Le négociateur en chef américain, Robert Lighthizer a affirmé pour sa part que "d'importants progrès" avaient été réalisés sur l'épineuse question des transferts forcés de technologie pour les entreprise américaines travaillant en Chine.

Outre le transfert de technologie, les Etats-Unis reprochent à la Chine d'autres pratiques commerciales "déloyales" et réclament des réformes structurelles pour y mettre fin.

M. Trump veut aussi une réduction drastique de l'énorme déficit commercial de plus de 330 milliards de dollars avec la Chine.

Washington réclame aussi le respect des droits de propriété intellectuelle, la fin du piratage informatique et la levée de barrières non tarifaires, comme par exemple les subventions publiques.

Il reste une semaine avant l'expiration de la date butoir du 1er mars et la mise en oeuvre par Washington de nouveaux tarifs douaniers de 25% sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés, actuellement taxés à 10%.

Mais M. Trump a une nouvelle fois laissé entendre qu'il pourrait néanmoins accorder un délai supplémentaire aux négociateurs.