DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Caen: pour Mercadal il y a bien eu un "effet Courbis"

Caen: pour Mercadal il y a bien eu un "effet Courbis"
Taille du texte Aa Aa

"Il y a bien eu un effet Courbis" selon l'entraîneur de Caen Fabien Mercadal après le nul dimanche à Toulouse (1-1) pour la 26e journée de L1, premier match sur le banc de son conseiller Rolland Courbis.

"On a beaucoup échangé et toutes les décisions, que se soit les remplacements ou le changement tactique, ont été prises en concertation" a également déclaré Fabien Mercadal, dont l'équipe a d'abord évolué en 4-4-2 en première mi-temps avant de se disposer en 4-5-1 en deuxième.

"Je lui ai même proposé qu'il se lève en deuxième mi-temps car je n'ai aucun problème avec ça", a ajouté Mercadal. Courbis, dont l'arrivée à Caen a été officialisé jeudi, est resté assis durant la première période avant de passer toute la seconde debout.

"Je sais que personne ne nous croit mais cela se passe très bien. On serait vraiment idiot de se passer de ses compétences", a conclut Mercadal tandis que Rolland Courbis a refusé de répondre aux sollicitations médiatiques à l'issue du match, préférant s’engouffrer rapidement dans le bus de sa nouvelle équipe.

Rejoint au score à la 90e minute après avoir ouvert le score par Crivelli dans les arrêts de jeu de la première période, Caen reste sur huit matchs sans victoire mais remonte à la 18e place, celle du barragiste, avec le même nombre de points que Dijon (19e, 20 pts), qui compte cependant un match de moins.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.