DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Toulouse creuse l'écart, ça se complique pour le Racing

Top 14: Toulouse creuse l'écart, ça se complique pour le Racing
Taille du texte Aa Aa

Toulouse s'est rapproché des demi-finales du Top 14 en alignant un 11e match sans défaite alors que ses poursuivants Clermont et La Rochelle se sont inclinés, comme le Racing 92, battu pour la troisième fois de rang dimanche à Castres (18-9) et grand perdant de la 17e journée.

. Le Racing distancé

Les Franciliens (8e, 41 pts) ont fait une très mauvaise opération dans la course aux barrages en s'inclinant face à un concurrent direct au lendemain de la victoire du Stade Français, qui a effacé à La Rochelle (27-14) sa défaite à la maison contre Lyon (24-13). Résultat: le club des Hauts-de-Seine pointe à cinq longueurs des Parisiens (6e), au contact desquels demeure le champion de France castrais (7e, 45 pts). Des Parisiens qui ont confirmé qu'ils étaient presque plus à l'aise à l'extérieur (5e victoire) qu'à domicile (3 défaites).

Le Racing, handicapé par de nombreuses absences, devra impérativement réagir le week-end prochain à domicile contre La Rochelle (4e) qui a perdu sa place sur le podium au profit de Lyon, vainqueur dans la douleur de Clermont (19-13). Au passage, le Lou a remporté son cinquième succès de rang.

Les Rochelais devront de leur côté prouver que leur défaite contre le Stade Français, la première à domicile cette saison, n'est qu'un accident de parcours.

. Toulouse prend de l'avance

Toulouse aime le jeu, la vitesse. Mais il sait aussi sortir le bleu de chauffe, comme samedi face à Montpellier (27-14) qui voulait se racheter de son inattendue défaite à domicile face à Perpignan. Privé de nombreux internationaux et de son nouveau capitaine Jerome Kaino, le Stade Toulousain (62 pts) a fait preuve de cohésion pour remporter une dixième victoire en 11 matches (plus un nul) et conforter son statut de leader.

Mieux: avec six points d'avance sur Clermont (2e), dix sur Lyon (3) et onze sur La Rochelle (4e), Toulouse a pris une sérieuse avance dans la course aux deux premières places, synonymes de qualification directe pour les demi-finales.

Bordeaux (5e, 48 pts) aussi a démontré une vraie force collective pour dompter Grenoble (47-31). Et a pu compter sur son "facteur X", le Fidjien Semi Radradra, auteur d'un essai avant d'en offrir un à Alexandre Roumat. "Ma réussite, c'est parce que toute l'équipe me donne des bons ballons", a-t-il expliqué.

Les Girondins restent bien calés au milieu d'un peloton de prétendants à la phase finale resserré puisque seulement sept points séparent Lyon (3e) de Castres (7e), premier non qualifié.

. Terminus probable pour Perpignan

Retour probable en Pro D2, même si mathématiquement ce n'est pas fait. Vainqueur inattendu la semaine dernière à Montpellier (28-10), Perpignan s'était pris à rêver d'aller chercher un maintien auquel personne ne voulait croire après 15 défaites en autant de matches.

Agen s'est chargé de faire redescendre sur terre les Catalans en s'imposant 20-13 à Aimé-Giral. L'Usap (14e, 8 pts) ne pourra vraisemblablement pas rejoindre Agen (12e, 25 pts) et n'a désormais dans son viseur que Grenoble (13e, 20 pts).

Le FCG, toujours sans aucun point en 2019, est désormais donc distancé par le SUA dans la lutte pour éviter la place de barragiste, de laquelle s'est éloigné Toulon (10e, 33 pts) après son succès (38-11) contre Pau (11e, 29 pts). Les Varois ont réagi après s'être fait souffler dans les bronches dans la semaine par leur président Mourad Boudjellal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.