DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Religion et migration

Religion et migration
Taille du texte Aa Aa

C'est une forme de miracle qui s'est déroulé aux Pays-Bas. Une des églises de la ville de La Haye a accueilli une famille d'Arméniens menacée d'expulsion. Pasteurs et voisins se sont alors succédés pour mener un office long de trois mois. Une expérience de solidarité réconfortante pour les participants. "Je pense que c'est une question de charité et pour apporter un peu de chaleur et d'amour à son prochain, comme on dit dans les églises", explique Isolde. Elle s’est investie pour "aider les enfants qui ont besoin de protection".

Cette initiative a pour origine une loi néerlandaise qui interdit à la police d'interrompre un service religieux. Après différentes pressions le gouvernement a finalement accordé l'asile à la famille arménienne et à 700 autres personnes. Pour Theo Hettema, président du conseil de l’Eglise protestante de La Haye, il n’est pas question de se substituer aux autorités. "Mais nous avons nos engagements et nous devrions aider ces gens et aimer nos voisins et nous voulons être sérieux et nous n'arrêterons pas", assure-t-il.

Dans la perspective des élections locales et européennes le gouvernement néerlandais compte renforcer les règles en matière d'asile.