Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Attentat à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebabs à Mogadiscio

Attentat à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebabs à Mogadiscio
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'attaque survient en début de soirée dans l'une des rues les plus actives de Mogadiscio, à l'heure où les habitants rentrent du travail.

Au dernier bilan ce vendredi matin, au moins dix personnes ont été tuées et plus de soixante blessées dans l'explosion d'une voiture piégée près d'un grand hôtel de la capitale somalienne.

Un attentat revendiqué par les islamistes shebab, qui veulent renverser le gouvernement somalien, soutenu par les Occidentaux.

"J'étais en train de conduire ce pousse-pousse sur cette route quand j'ai vu beaucoup de gens fuir et une grosse explosion a eu lieu juste après", raconte ce témoin sur place. "Je vous jure, je ne peux pas vous dire à quel point j'ai été angoissé et choqué."

"Quand j'étais en train de conduire dans cette rue, j'ai vu une voiture de luxe rouler à toute vitesse dans l'hôtel et l'explosion a retenti dans toute la rue", raconte cet autre conducteur.

Des hauts responsables somaliens visés

Les auteurs de l'attentat ont tenté de tuer de hauts responsables qui résident dans ce grand hôtel de la capitale somalienne.

"Toute la zone était en flammes et j'ai pu voir les ambulances se précipiter sur place", a déclaré Abdisamed Mohamed, un témoin.

Il y a eu une deuxième explosion dans la même zone quelques minutes plus tard, mais on ignorait son origine.

Les combattants shebabs, chassés de la capitale en 2011, puis progressivement des autres grandes villes du pays par les troupes de l'Union africaine, contrôlent encore de nombreux territoires dans les campagnes.