DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : un assaut qui veut signer la fin du califat de Daech

Syrie : un assaut qui veut signer la fin du califat de Daech
Taille du texte Aa Aa

Aux abords de la frontière irakienne en Syrie, voilà deux jours qu'un carré de terre est littéralement pilonné. Les djihadistes du groupe l'Etat islamique défendent ici leur dernier territoire, encerclés par les membres des Forces démocratiques syriennes, qui cherchent à les débusquer des tunnels où ils sont retranchés.

Peu d'informations circulent sur l'avancée des soldats, mais l'Observatoire syrien des droits de l'homme a confirmé "le progrès" des troupes sur place, dans cette opération censée mettre un terme au "califat" de l'organisation terroriste.

Soutenues par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis, les forces syriennes ont lancé une offensive à travers tout le pays depuis septembre dernier. Ces deux dernières semaines, les opérations avaient été suspendues, le temps d'évacuer les civils de cette dernière poche djihadiste, en périphérie du village de Baghouz.

Depuis décembre dernier, plus 50 000 personnes ont ainsi été évacuées et environ 5000 djihadistes ont été arrêtés.

"Il reste les familles des mercenaires, les enfants des mercenaires qui combattent aux côtés de Daesh. Parmi les mercenaires qui sont arrivés ici, il y a des étrangers et des Arabes", explique Diyar Hasake, membre des Forces démocratiques syriennes sur place.

La perte de cette dernière poche territoriale serait un échec symbolique important mais ne signerait pas pour autant la fin du groupe Etat islamique. Les combattants, ayant fui dans le désert syrien, perpétuent déjà des attentats.

L'ONU a appelé à une levée de fonds urgente pour venir en aide aux civils évacuées, qui s'entassent actuellement dans un camp de réfugiés déjà surchargé.