Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

8 mars : les femmes se mobilisent partout en Europe pour leurs droits

8 mars : les femmes se mobilisent partout en Europe pour leurs droits
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La journée des droits des femmes a rassemblé aux quatre coins de l'Europe. Le thème de cette année, Balance for better est un plaidoyer pour une société plus équilibrée entre les deux sexes.

Pour autant, cette journée a été marqué par les revendications qui dépassent le seul cadre des droits des femmes. "Nous descendons aussi dans la rue contre la précarité et l'austérité" nous dit Cora Latorre, étudiante à Madrid. "Le 8 mars est un jour important, c'est le jour de tous ces combattants" précise-t-elle.

Madrid accueille la journée des droits des femmes dans un contexte particulier, avec l'entrée probable du parti d'extrême droite, Vox, au parlement national, qui milite pour l'abrogation des lois sur les violences sexistes.

À Athènes, plus qu'ailleurs en Europe, les syndicats des secteurs public et privé ont appelé à sortir dans la rue pour dénoncer la discrimination et les inégalités au travail, dans un pays qui sort d'une crise financière dévastatrice. "Nous participons à une mobilisation dédiée à l'affirmation des droits des femmes" déclare Erotokritou Argiri, docteur." C'est très important car nous pensons que les femmes ont été durement frappées pendant la crise".

En France, des associations et syndicats ont appelé à stopper le travail à 15h40, heure à laquelle les femmes travaillent gratuitement chaque jour à cause de l'écart de salaires avec les hommes.

En Italie, un mouvement similaire a été lancé par une organisation féministe, qui appelle à "rejeter la violence patriarcale et le racisme de la société néolibérale".

À Istanbul, des femmes se sont liées les main et les ont suspendues dans les airs pour sensibiliser le public au sort tragique des femmes syriennes incarcérées dans leurs pays.

Berlin se démarque cette année. La capitale allemande a décidé de faire du 8 mars, un jour férié.