DERNIERE MINUTE

Bruxelles : perpétuité pour le djihadiste Mehdi Nemmouche

Bruxelles : perpétuité pour le djihadiste Mehdi Nemmouche
Taille du texte Aa Aa

Après huit heures de délibéré, le procès du premier djihadiste français revenu de Syrie a pris fin lundi soir en Belgique.

Reconnu coupable de quatre assassinats terroristes au musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, 33 ans, a été condamné à la réclusion à perpétuité par la Cour d'assises.

Son complice Nacer Bendrer qui lui avait fourni les armes ayant servi à la tuerie écope d'une peine de 15 ans de réclusion.

Les accusés feront en outre l'objet d'un suivi judiciaire.

Un verdict jugé juste et proportionnel par l'avocat de famille Riva dont les parents avaient été abattus lors de l'attaque du musée.

Vincent Bodson, avocat de la famille Riva: "Ces peines me paraissent tout à fait justes, et comme vous le dites, tout à fait conformes aux deux mois de procès, tout à fait conformes aux personnalités très différentes des deux accusés."

Lundi lors du dernier débat contradictoire, Nemmouche a été qualifié de "lâche" et de "psychopathe" par l'avocat général.

Radicalisé en prison, l'accusé n'a jamais montré le moindre regret et a nié les faits durant tout le procès.

Son avocat avait soutenu que Nemmouche était tombé dans un piège pour tuer des agents du Mossad (service secrets israéliens). Une théorie du complot balayée par la Cour d'assise de Bruxelles.

Le 24 mai 2014, Nemmouche avait exécuté quatre personnes à bout portant à l'aide d'armes automatiques avant de prendre la fuite. c'est lors d'un banal contrôle routier qu'il avait été rarrêté en France quelques jours plus tard.

Le verdict de la Cour d'assises de Bruxelles peut faire l'objet d'un pourvoi en cassation dans les 15 jours.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.