Les pannes d'électricité au Venezuela visibles depuis l’espace

Les pannes d'électricité au Venezuela visibles depuis l’espace
Par Rafael CerecedaVincent Coste
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En observant les images de la NASA, les pannes ont été les plus sévères le 8 mars. La situation s'est ensuite améliorée

PUBLICITÉ

Les pannes d'électricité qui ont plongé le Venezuela dans l'obscurité ces derniers jours ont été observées par des satellites de la NASA. Nous avons ainsi comparé la zone entre les villes de Valencia et de Caracas, grâce au service en ligne Worldview de l’agence spatiale américaine et au programme européen de surveillance de la Terre Copernicus.

Ces images satellites ont été prises entre le 2 mars et le 12 mars, soit avant et pendant les pannes. Les clichés mettent en évidence la baisse de la luminosité régnant la nuit au Venezuela. Ainsi dans la zone observée, de nombreux territoires se sont retrouvés dans le noir. Seuls quelques îlots de lumière ont persisté.

Wolrdview, NASA
Zone entre Valencia et Carracas, le 3 mars avant le début des pannesWolrdview, NASA

Dans la vidéo qui accompagne l’article, il apparaît que la situation s'est lentement améliorée, en particulier à partir du 11 mars.

Worldview, NASA
Zone entre Valencia et Carracas, le 8 mars au plus fort des pannesWorldview, NASA

Sur le terrain, la tension continue d'augmenter entre le gouvernement de Nicolás Maduro, qui a attribué le black-out à une “agression cybernétique” des Etats-Unis, et l'Assemblée nationale, aux mains de l’opposition. Juan Guaido, le président du parlement et président autoproclamé du pays par intérim, a décrété l'état d'alerte le lundi 11 mars après quatre jours de panne d'électricité. Juan Guaido a également ordonné la suspension de l'approvisionnement de Cuba en carburant afin d'économiser l'énergie.

Le gouvernement américain a annoncé cette semaine le retrait de tout le personnel diplomatique de son ambassade à Caracas.

Pour les Vénézuéliens, ce “black-out” a été une épreuve de plus.

Sources additionnelles • Copernicus, NASA

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Venezuela : Nicolas Maduro mobilise son armée après l'arrivée d'un navire de guerre britannique

L'Espagne accueille des réfugiés venus d'Amérique latine