Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les jeunes du monde entier se mobilisent pour l'urgence climatique

Les jeunes du monde entier se mobilisent pour l'urgence climatique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Près de 2000 villes, dans plus d'une centaine de pays. Voici l'ampleur de la participation à cette journée de grève scolaire pour le climat. A Hong-Kong, plusieurs centaines de personnes ont défilé pour exiger une réelle action politique.

Ce mouvement baptisé "Fridays for futur" a été lancé par la jeune suédoise Greta Thunberg, devenue en quelques mois l'un des symboles de la lutte climatique. Cette dernière était à Stockholm, où des milliers de lycéens et étudiants étaient rassemblés.

A Berlin, ils étaient près de 10 000, réunis pour demander des actions immédiates, comme l'application de l'accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement climatique.

Clara Reemtsma, étudiante, témoigne : "Les jeunes du monde entier s'unissent pour dire qu'il faut passer à l'action. Car même si on ne voit pas encore tous les dégâts aujourd'hui, on sera bientôt tous touchés."

Les manifestants attendent également des actions de la part du monde économique. A Paris, une centaine d'entre eux a investi le siège de la Société générale, pour dénoncer les investissement de la banque dans les énergies fossiles.

Cette journée du 15 mars a été la plus suivie depuis le début du mouvement. Mais les jeunes ne comptent pas s'arrêter là : des manifestations sont organisées tous les vendredis.