DERNIERE MINUTE

Un report du Brexit ? : "La prolongation de l'incertitude", estime Michel Barnier

Un report du Brexit ? : "La prolongation de l'incertitude", estime Michel Barnier
Tous droits réservés
REUTERS/Yves Herman
Taille du texte Aa Aa

Les leaders européens affichent leur scepticisme face à un éventuel report du divorce avec Londres. Michel Barnier, le négociateur en chef de l'Union européenne pour le Brexit, demande à la Première ministre ministre britannique d'avancer de "bonnes raisons" (...) "Il faut qu'une extension soit utile" a-t-il précisé, en insistant sur les "coûts politiques et économiques d'une extension" :

Michel Barnier : "Nous attendons de savoir ce que Madame May va demander"

"Nous attendons de savoir ce que Madame May va demander, si c'est une extension longue, une extension courte, et surtout pour quelles raisons elle demandera cela. Je ne vais pas préjuger de la réponse des dirigeants européens, il y a plusieurs formules, vous le savez bien. Les dirigeants européens jugeront de la réponse qu'ils doivent faire en fonction de la demande précise qui sera faite par Madame May et de la justification de cette extension. Je vous rappelle qu'une extension, c'est une prolongation de l'incertitude", a déclaré Michel Barnier, le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit.

Angela Merkel se "battra jusqu'au bout" pour un Brexit avec accord

En déplacement à Dublin, Donald Tusk avait invité les pays européens à soutenir un "long" report du Brexit, à condition que Londres change sa stratégie et dégage un consensus au Parlement.

De son côté, la chancelière allemande, Angela Merkel, a dit vouloir "se battre jusqu'au bout" pour que le Royaume-Uni sorte de l'Union européenne avec un accord :

"Je vais me battre jusqu'à la dernière minute, jusqu'au 29 mars, pour une sortie ordonnée. Nous n'avons pas beaucoup de temps pour cela, mais nous avons encore quelques jours. Et à ce stade, je suis incapable de dire quelle sera ma position jeudi lors du sommet européen, parce que tout va dépendre de ce que TheresaMay va proposer."

Theresa May parviendra-t-elle à convaincre les 27 États de l'Union européenne de lui accorder une extension du Brexit ? Le sommet européen de jeudi s'annonce décisif. A dix jours du divorce, la tension est montée d'un cran.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.