DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: la Coupe Davis perd l'un de ses sponsors historiques

Tennis: la Coupe Davis perd l'un de ses sponsors historiques
Taille du texte Aa Aa

Après 17 ans de partenariat, le groupe BNP Paribas a annoncé vendredi tourner la page Coupe Davis, rachetée l'été dernier par le groupe d'investissements Kosmos et qui a décidé depuis de modifier la formule de la compétition.

"Nous avons décidé avec l'ITF (Fédération internationale de tennis, organisatrice de l'événement, ndlr) de conclure le partenariat +Coupe Davis par BNP Paribas+ au terme de 17 années, au moment où le format de la compétition évolue", a déclaré Bertrand Cizeau, directeur de la communication chez BNP Paribas, évoquant "une nouvelle dynamique" avec l'ITF.

Le montant du partenariat entre le groupe et la Coupe Davis n'a pas été précisé.

Sous l'impulsion du footballeur espagnol Gerard Piqué, patron du groupe Kosmos, qui a racheté les droits de la compétition à l'ITF l'été dernier, le format de la légendaire Coupe Davis a été totalement revisité. L'épreuve a désormais lieu sur une semaine fin novembre, à Madrid. Cette Coupe Davis new look est en outre prévue moins de deux mois avant une compétition rivale organisée par l'ATP, la World Team Cup, une Coupe du monde des nations de tennis qui se tiendra en janvier 2020 en Australie. D'ores été déjà, de nombreuses stars du tennis, dont Roger Federer, ont annoncé qu'ils n'y participeraient pas.

L'ITF avait annoncé fin janvier avoir conclu un accord avec la Ligue espagnole de football (Liga) pour que celle-ci devienne l'un des sponsors de la phase finale du tournoi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.