Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Les levures ont du potentiel pour fabriquer des plastiques biodégradables"

"Les levures ont du potentiel pour fabriquer des plastiques biodégradables"
Taille du texte Aa Aa

En marge d'une édition consacrée au projet européen CHASSY, nous interrogeons son coordinateur John Morrissey, spécialiste de la technologie des levures à la School of Microbiology de l'University College Cork, sur l'objectif de ces recherches qui visent à produire grâce aux levures, des ingrédients à haute valeur ajoutée pour l'industrie en remplacement des produits pétrochimiques.

"Dans certains cas, le consommateur ne remarquera pas la différence parce que parfois, ces produits qui peuvent être fabriqués dans une cellule imitent exactement ce qui peut déjà être fabriqué et pour certaines utilisations, c'est très important parce que certaines molécules que nous produisons dans les levures serviront dans la phase suivante de la chaîne de production et ainsi, à fabriquer d'autres produits qui sont connus des consommateurs," explique John Morrissey, coordinateur de ce projet CHASSY.

"Mais ce qui est important pour eux," poursuit-il, "c'est que tout cela se fasse d'une manière durable du point de vue de l'environnement et c'est un critère très important pour de nombreux consommateurs aujourd'hui ; l'important, ce n'est pas le produit qui est fabriqué, mais la manière dont il est fabriqué."

"Et pour nous, le respect de l'environnement est un élément crucial de toute la philosophie et la logique d'un projet comme celui-ci et selon nous, c'est très important pour les consommateurs," insiste le chercheur.

Important pour le consommateur et pour l'environnement

"Il y a un second aspect dans nos recherches : comme nous avons la capacité de produire des biomolécules, cela nous donne de grandes opportunités de produire des molécules biodégradables," dit John Morrissey.

"Jusqu'à maintenant, c'est un grand problème par exemple avec les plastiques issus de l'industrie chimique qui ne sont pas biodégradables et on entend beaucoup parler de la pollution plastique dans les océans, etc. Or aujourd'hui, il y a ce potentiel d'utiliser les levures ou d'autres microbes pour produire les molécules qui sont utiles dans la fabrication des plastiques biodégradables," se félicite-t-il.

"Et je le répète, le consommateur ne remarquera peut-être pas que son verre en plastique est différent, mais il s'agira d'un verre en plastique biodégradable," déclare le scientifique avant de conclure : "C'est très important pour de nombreux consommateurs et c'est important pour l'environnement."