Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Venezuela, nouveau terrain de la guerre d'influence USA-Russie

Le Venezuela, nouveau terrain de la guerre d'influence USA-Russie
Taille du texte Aa Aa

Des avions russes sur le tarmac de l'aéroport de Caracas. Ce sont, selon Moscou, des conseillers techniques envoyés récemment au Venezuela pour "l'application des accords signés dans le domaine de la coopération technique et militaire". Mais surtout, ils resteront "aussi longtemps que nécessaire", déclare Maria Zarakhova, porte-parole de la diplomatie russe : "La partie russe n’a enfreint aucune règle : ni les accords internationaux, ni les lois du Venezuela ; la Russie ne modifie pas l’équilibre des pouvoirs dans la région, la Russie ne menace personne, contrairement aux gens à Washington".

C'est ainsi que Moscou a répondu à la demande de Donald Trump de "quitter le Venezuela". Donald Trump qui a reçu ce mercredi Fabiana Rosales, l'épouse de Juan Guaido, auto-proclamé président par intérim et reconnu par une cinquantaine de pays.

Le jeune chef de l'opposition a de nouveau appelé à une grande mobilisation anti-Maduro pour ce samedi : "Savez-vous ce que le régime dit?" Il dit : Regardez, les lumières se sont éteintes et les gens ne disent rien, car ils s'y sont habitués." Eh bien ils vont avoir une surprise : non seulement nous allons manifester samedi, mais à chaque fois que les lumières s'éteignent ! Qu'allons-nous faire à partir de maintenant ? Nous allons faire en sorte que nos droits comptent ! Ce samedi, attendez le lieu et l'heure dans chacun des états."

Depuis plusieurs jours, une nouvelle panne d'électricité géante frappe le Venezuela. Les magasins ferment les uns après les autres, les services publics sont à l'arrêt... L'économie vénézuélienne perdrait 200 millions de dollars par jour à cause de cette panne.