EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Slovaquie : une femme aux portes du pouvoir ?

Slovaquie : une femme aux portes du pouvoir ?
Tous droits réservés REUTERS/David W
Tous droits réservés REUTERS/David W
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sans expérience politique, Zuzana Čaputová s’est imposée lors du second tour de la présidentielle avec près de 60% des voix, selon les sondages réalisés à la sortie des urnes.

PUBLICITÉ

Une militante contre la corruption en Slovaquie devrait remporter l'élection présidentielle qui s'est achevée samedi soir dans un pays marqué par le meurtre, l'an dernier, d'un journaliste engagé dans le même combat, selon un sondage réalisé peu avant le scrutin et publié après la fermeture des bureaux de vote.

Avocate spécialiste de l'environnement, sans expérience politique, Zuzana Caputova, 45 ans, était créditée selon ce sondage réalisé jeudi et vendredi par l'institut Focus de 55,20% des votes, alors que le commissaire européen à l'Energie Maros Sefcovic, 52 ans soutenu par le pouvoir, en enregistrait 44,80%.

Des résultats partiels devraient être connus dans la nuit, des résultats complets dimanche matin.

S'ils devaient confirmer les chiffres du sondage, Mme Caputova, descendue dans l'arène avec le mot d'ordre "Luttons contre le mal!", pourrait devenir la première femme présidente de la Slovaquie, un pays membre de la zone euro.

"Cette campagne a montré que des valeurs telles que l'humanisme, la solidarité et la vérité sont importantes pour notre société", a déclaré Mme Caputova peu avant la publication du sondage, remerciant ses partisans et les membres de son équipe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro 2024 : privés de Mbappé, les Bleus font pâle figure face aux Oranje, 0-0

Le Premier ministre slovaque Robert Fico apparaît pour la première fois depuis l'attentat

Le vote par correspondance possible en Grèce pour les élections européennes