PUBLICITÉ

Julian Assange menacé d'expulsion

Julian Assange menacé d'expulsion
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'équateur ne veut plus du fondateur de Wikileaks dans son ambassade londonienne.

PUBLICITÉ

L'Equateur menace d'expulser Julian Assange de son ambassade londonienne, où il réside depuis six ans . Le chef de l'Etat Lenin Moreno accuse le fondateur de Wikileaks d'avoir violé l'accord sur ses conditions d'asile, sans préciser si son statut serait remis en question.

"Monsieur Assange a violé de manière répétée, et trop fréquente, l'accord auquel nous étions parvenu avec lui et son conseil juridique", a déclaré Lenin Moreno. "Ce n'est pas qu'il ne peut parler librement, ce n'est pas qu'il ne peut s'exprimer librement, c'est qu'il ne peut mentir et encore moins pirater ou intercepter des comptes ou des téléphones privés".

Une réaction qui fait suite à la publication de photos, de vidéos et de conversations privées de Lenin Moreno sur le site Wikileaks, et sur les réseaux sociaux. Un autre site a dénoncé des faits présumés de corruption attribués au président équatorien, qui les a réfutés.

Julian Assange réside à l'ambassade équatorienne de Londres depuis 2012, pour éviter une extradition vers la Suède. Il reste sous le coup d'un mandat d'arrêt britannique pour violation des conditions de liberté surveillée dans cette affaire, et redoute une extradition vers les Etats-Unis pour les fuites massives de documents confidentiels du Pentagone de 2010.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La justice britannique accorde un appel à Julian Assange contre son extradition aux États-Unis

Extradition de Julian Assange : la justice britannique doit bientôt trancher

Mobilisation pour réclamer la libération des otages à Jérusalem