DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: Kean amène la Juventus à un pas du titre

Italie: Kean amène la Juventus à un pas du titre
Taille du texte Aa Aa

Le phénomène Moise Kean a encore frappé: en pleine réussite actuellement, le jeune attaquant italien a offert samedi à la Juventus Turin une victoire 2-1 face à l'AC Milan qui amène la Vieille Dame à un pas d'un huitième titre consécutif.

C'est comme si c'était fait. Si Naples s'incline dimanche à domicile face au Genoa, le titre sera officiellement turinois, dès la 31e journée.

Et même s'ils gagnent ou font match nul, les hommes de Carlo Ancelotti n'auront fait qu'allonger un peu le temps. Une seule victoire d'ici la fin de saison suffira en effet aux Bianconeri pour décrocher un 35e Scudetto.

"Si je vais mettre l'écharpe du Genoa ? Il fait un peu chaud pour les écharpes. Il manque encore trois points", a rappelé l'entraîneur turinois Massimiliano Allegri.

Le succès de samedi face à Milan n'a d'ailleurs pas été simple, et il porte la marque du jeune Kean.

Après son but mardi à Cagliari, le jeune avant-centre avait été la cible de cris racistes et l'affaire a beaucoup fait parler cette semaine en Italie et ailleurs.

Mais elle n'a pas enlevé à Kean son instinct de buteur et sa réussite actuelle. Entré en jeu à la 65e minute, alors que le score était de 1-1, il a trompé Reina sans trembler d'un tir croisé après un service parfait de Pjanic (2-1, 82e).

Leonardo Bonucci, auteur de propos polémiques après les incidents de Cagliari, a été le premier à lui sauter dans les bras.

- La Roma y croit -

Jusque-là, les Milanais avaient été à la hauteur, notamment lors de la première période, nettement dominée face à des Turinois qui pensaient peut-être déjà à Amsterdam et au quart de finale aller qui les attend mercredi contre l'Ajax.

Avec de nombreux cadres assis sur le banc au coup d'envoi (Matuidi, Pjanic, Chiellini...), en plus du grand absent Cristiano Ronaldo, la Juve a subi jusqu'au but de Piatek, inscrit à la 40e minute après une erreur de Bonucci.

Après ce but, les Turinois ont commencé à accélérer et sont revenus au score grâce à un penalty obtenu et transformé par Dybala (60e). Ensuite, Kean est entré en scène.

"On était face au Milan, on ne pouvait pas se permettre de penser à la Ligue des champions. On a eu des difficultés au début, mais on a su corriger ce qui n'allait pas", a résumé Allegri.

La défaite milanaise est d'autant plus malvenue qu'en soirée, l'AS Rome a surmonté ses difficultés actuelles pour aller s'imposer 1-0 à Gênes sur le terrain de la Sampdoria (9e).

Le but inscrit par le capitaine De Rossi sur le deuxième temps d'un corner après une belle tête de Schick relance totalement la course à la 4e place, sans doute la dernière disponible pour aller en Ligue des champions, le podium semblant promis à la Juventus, à Naples et à l'Inter Milan.

Cette fameuse 4e place est pour l'instant occupée par l'AC Milan, mais avec un seul point d'avance désormais sur la Roma (6e) et sur l'Atalanta Bergame (5e), qui doit encore jouer dimanche sur le terrain de l'Inter.

La Lazio Rome, 8e à quatre longueurs du Milan est elle aussi dans la course, avant la réception de Sassuolo dimanche et avec un match en retard à disputer contre l'Udinese.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.