EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Elections européennes : Matteo Salvini veut lancer une alliance souverainiste

Elections européennes : Matteo Salvini veut lancer une alliance souverainiste
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Seuls trois partis d'extrême droite ont répondu à l'appel du vice-président du conseil italien. Parmi les absents : Marine Lepen (Rassemblement National) et Viktor Orban (Fidesz).

PUBLICITÉ

Une alliance des partis nationalistes, en vue des élections européennes : voici l'ambition affichée de Matteo Salvini. A Milan, l'homme fort du gouvernement italien a présenté son projet à la presse, revenant sur les similitudes qui unissent, selon lui, les partis d'extrême droite européens : euroscepticisme, rejet du multiculturalisme et hostilité à l'islam.

"Le plus grand risque en Italie et en Europe, c'est l'extrémisme musulman, a affirmé le vice-président du conseil italien. Le fanatisme musulman et le terrorisme musulman. Il y a aussi des minorités d'extrême droite et d'extrême gauche en Italie et en Europe, qui sont heureusement sous contrôle et limitées numériquement."

Seuls trois partis ont répondu à l'appel de Salvini : les Vrais Finlandais, le Parti populaire danois et Alternatives pour l'Allemagne (AfD).

"Nous travaillons dans le calme, a déclaré Jörg Meuthen, le leader de l'AfD. Nous sommes des démocrates convaincus. Tous les changements que nous souhaitons devront être pacifiques et démocratiques. Et oui, nous sommes pour une Europe qui nous protège."

Parmi les absences remarquées : le Rassemblement national de Marine Lepen ou le Fidezs du Premier-ministre hongrois Viktor Orbán.

Malgré les similitudes, les partis d'extrême droite européens sont en désaccords sur de nombreux points, comme le protectionnisme ou la laïcité. Matteo Salvini espère toutefois rassembler une vingtaine de partis souverainistes. Un grand meeting sera organisé à Milan le 18 mai.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

The Brief From Brussels : Le diesel est un enjeu de la campagne en Allemagne

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou

Salvini peut-il nuire à Meloni en s’alliant avec les Patriotes pour l'Europe d’Orban ?