Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Quand le Brexit fait les affaires d'un village bavarois

Quand le Brexit fait les affaires d'un village bavarois
Tous droits réservés
REUTERS/Tilman Blasshofer
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Gadheim est un petit village de Bavière, dans le sud de l'Allemagne. Et il est en passe de devenir le centre de gravité de l'Europe. Une notoriété qu'il doit aux Britanniques ayant voté le Brexit.

Avec un pays en moins dans l'Union européenne, cela redéfinit les dimensions territoriales de l'Union européenne. Et cela déplace mécaniquement le point central. Les géographes de l'Institut géographique national (IGN) ont fait leurs calculs. Et c'est donc Gadheim, le point central, matérialisé par un piquet de bois rouge et blanc, planté en plein champ.

REUTERS/Tilman Blasshofer

Alors même si le Brexit n'est pas encore effectif, sur place, on a déjà pris les devants, hissant un drapeau bleu étoilé en haut du mât.

De Westerngrund à Gadheim

Jusque là, quand l'Europe se conjuguait à 28, le nombril était situé à Westerngrund, toujours en Bavière, mais à 80 kilomètres de là. Désormais, le cœur géographique de l'Europe se déplace un peu plus à l'est.

Depuis la construction de l'Europe, son centre de gravité n'a cessé d'évoluer à mesure que de nouveaux pays faisaient leur entrée dans la Communauté puis dans l'Union.

Là, avec le Brexit, c'est la première fois qu'un pays s'apprête à quitter le groupe. Au moins, cela fait le bonheur des habitants de Gadheim...