DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sur la route des européennes : le Brexit menace-t-il le vin italien ?

Sur la route des européennes : le Brexit menace-t-il le vin italien ?
Taille du texte Aa Aa

Aujourd'hui, notre voyage à travers l'Europe fait une halte en Vénétie près de la ville de Vérone, une région réputée pour la production et l'exportation de vins. La Vénétie est la plus grande région d’exportation de vin en Italie. Notre correspondante Elena Cavallone est dans la cave "Masi", une entreprise vinicole qui existe depuis 1772. Raffaele Boscaini représente la septième génération de cette entreprise familiale.

Raffaele Boscaini, maison viticole "Masi agricola"

"J'ai toujours su que je suivrai les traces de ma famille. Effectivement, dans cette région, sur ces terres, cette passion se cultive, émerge depuis l'enfance, et cela en particulier pour le Valpolicella, la zone où l'on produit le très réputé Amarone."

Elena Cavallone, euronews

Votre entreprise exporte dans le monde entier et également vers le Royaume-Uni. Quelle est l'importance du marché britannique pour vos exportations ?

Raffaele Boscaini

"Il s'agit bien d'un marché principal, non seulement en nombre mais aussi parce que le Royaume-Uni est un marché où la culture du vin est fortement ancrée depuis des générations. C'est donc un lieu prestigieux où il faut être présent sur les tables."

Elena Cavallone

Quand on parle du Royaume-Uni, on ne peut pas éviter le sujet du Brexit. Quelles sont les incertitudes pour les producteurs et les exportateurs de vin ?

Raffaele Boscaini

"En effet, il y a beaucoup d'incertitude découlant du fait que nous ne connaissons pas les règles du jeu et c'est inquiétant. Il serait nécessaire de disposer de ces informations dès que possible pour pouvoir prendre des dispositions. Les entrepreneurs sont habitués à faire face aux changements et je suis convaincu que nous trouverons des solutions, probablement en modifiant également notre position sur le marché britannique."

Elena Cavallone

Quelles pourraient être les conséquences sur la production de vin en cas de Brexit dur ou de non-accord ?

Raffaele Boscaini

"Il y aura des conséquences en cascade déterminées par le marché. En fonction de l'évolution du marché, la consommation des citoyens britanniques évoluera également. La question c'est : la consommation va-t-elle diminuer ? Les prix vont-ils baisser ? Nous devons voir ce qui va se passer et, sur cette base, les producteurs italiens prendront des décisions."

Elena Cavallone

Et vous en particulier, vous vous préparez au Brexit ?

Raffaele Boscaini

"Nous sommes en contact permanent avec notre importateur britannique, qui, je dois le dire, a une attitude assez détendue. Après tout, nous avons traversé beaucoup de choses et nous allons aussi surmonter ce moment."

Elena Cavallone

Êtes-vous donc convaincu qu'une solution sera trouvée ?

Raffaele Boscaini

"J'en suis sur et certain."