Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moteurs truqués : Daimler visé par une enquête en Allemagne

Moteurs truqués : Daimler visé par une enquête en Allemagne
Taille du texte Aa Aa

Le constructeur automobile Daimler est visé par une enquête des autorités de régulation allemandes, soupçonné d'avoir installé des logiciels sur certains véhicules pour truquer les émissions, a-t-il indiqué dimanche dans un communiqué.

Le groupe confirmait une information parue dimanche dans le journal Bild am Sonntag qui faisait état du lancement de cette enquête de la part de l'agence allemande de l'automobile KBA.

"Nous coopérons totalement avec le KBA et nous sommes en train d'examiner les faits", a souligné Daimler dans ce communiqué en précisant qu'il "présentera son point de vue" le moment venu.

Selon le Bild, quelque 60.000 véhicules du modèle Mercedes-Benz GLK 220 CDI, fabriqués entre 2012 et 2015, sont concernés.

Le logiciel en question réduit les émissions de particules nocives des véhicules durant la période des tests. Sur la route toutefois, ces véhicules dégagent des quantités d'émissions nocives au-dessus des limites réglementaires.

L'autorité allemande avait déjà ordonné l'an dernier à Daimler de rappeler 700.000 véhicules dans le monde dont 280.000 en Allemagne pour l'installation de logiciels illégaux. Le constructeur a fait appel de cette décision.

Daimler est en outre menacé depuis février de sanction financière dans le cadre du scandale du dieselgate par le procureur de Stuttgart.

Les enquêtes sur ce scandale du diesel durent en Allemagne depuis 2015 quand Volkswagen a admis avoir truqué 11 millions de ses véhicules dont 2,4 millions vendus en Allemagne.