DERNIERE MINUTE

Le CICR espère retrouver trois employés kidnappés il y a six ans par Daesh en Syrie

Le CICR espère retrouver trois employés kidnappés il y a six ans par Daesh en Syrie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Comité International de la Croix Rouge espère que la défaite de l'Etat islamique ramènera trois de ses travailleurs humanitaires. Ils ont été enlevés en Syrie il y a six ans. Pour la première fois, leurs identités ont été révélées. Deux chauffeurs syriens, et une infirmière néo-zélandaise dont la famille a appelé à la libération. Car il y a un espoir. Les derniers traces de vies de Louisa Akavi datent de fin 2018.

_ "Louisa est une infirmière incroyablement expérimentée et une travailleuse humanitaire qui connait les risques de son métier, a déclaré dans un enregistrement un de ses proches. Notre famille est très fière d'elle et de ce qu'elle a fait de sa vie. Elle a le coeur rempli de bonté, c'est cela qui l'a amenée à être infirmière."_

La responsable de la Croix Rouge en Nouvelle-Zélande assure que son organisation met tout en oeuvre pour retrouver les trois salariés. L'agence internationale installée en Suisse a pour politique de ne pas payer de rançons. Le gouvernement néo-zélandais a déployé une équipe basée en Irak, spécialisée dans ce genre d'opérations de recherches.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.