Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Ukraine : un drôle de débat

Présidentielle en Ukraine : un drôle de débat
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le plus grand stade d'Ukraine pour une mise en scène digne d'une production hollywoodienne. Autant dire que la forme a primé sur le fond lors de ce débat entre les deux candidats au second tour de la présidentielle. À deux jours du scrutin, ils ont passé plus de temps à s'invectiver qu'à décliner leurs propositions. Le président sortant, Petro Porochenko, est resté sur la défensive tandis que son adversaire Volodymyr Zelensky - crédité de plus de 70 % des intentions de vote - multipliait les phrases choc. Un exercice dont est coutumier cet acteur et humoriste qui a mené toute sa campagne sur scène et sur les réseaux sociaux.

« Je ne suis pas un politicien, je suis une personne ordinaire, une personne ordinaire qui est venue pour casser ce système, a déclaré le candidat de 41 ans. Je suis le résultat et la conséquence de vos erreurs et de vos promesses. »

Accusé de n'avoir rien fait pour lutter contre la corruption, Petro Porochenko s'est, lui, attaché à présenter son adversaire comme un amateur, incapable de défendre l'Ukraine face au voisin russe.

« Nous faisons face aujourd'hui à des défis extérieurs qui exigent du président courage et force, a martelé le président sortant. Pour relever ces défis, le président doit avoir une expérience internationale. »

Si ce débat d'une heure - celui de la dernière chance pour Petro Porochenko - a tourné à la caricature, l'élection de ce dimanche est tout ce qu'il y a de plus sérieux dans un pays en guerre depuis cinq ans avec les séparatistes prorusses qui ont fait sécession à l'Est.