DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Ukraine : un drôle de débat

Présidentielle en Ukraine : un drôle de débat
Taille du texte Aa Aa

Le plus grand stade d'Ukraine pour une mise en scène digne d'une production hollywoodienne. Autant dire que la forme a primé sur le fond lors de ce débat entre les deux candidats au second tour de la présidentielle. À deux jours du scrutin, ils ont passé plus de temps à s'invectiver qu'à décliner leurs propositions. Le président sortant, Petro Porochenko, est resté sur la défensive tandis que son adversaire Volodymyr Zelensky - crédité de plus de 70 % des intentions de vote - multipliait les phrases choc. Un exercice dont est coutumier cet acteur et humoriste qui a mené toute sa campagne sur scène et sur les réseaux sociaux.

« Je ne suis pas un politicien, je suis une personne ordinaire, une personne ordinaire qui est venue pour casser ce système, a déclaré le candidat de 41 ans. Je suis le résultat et la conséquence de vos erreurs et de vos promesses. »

Accusé de n'avoir rien fait pour lutter contre la corruption, Petro Porochenko s'est, lui, attaché à présenter son adversaire comme un amateur, incapable de défendre l'Ukraine face au voisin russe.

« Nous faisons face aujourd'hui à des défis extérieurs qui exigent du président courage et force, a martelé le président sortant. Pour relever ces défis, le président doit avoir une expérience internationale. »

Si ce débat d'une heure - celui de la dernière chance pour Petro Porochenko - a tourné à la caricature, l'élection de ce dimanche est tout ce qu'il y a de plus sérieux dans un pays en guerre depuis cinq ans avec les séparatistes prorusses qui ont fait sécession à l'Est.