Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Ukraine : débat Zelensky-Porochenko

Présidentielle en Ukraine : débat Zelensky-Porochenko
Taille du texte Aa Aa

Il y a cinq ans, la révolution de la place Maïdan en Ukraine renversait le gouvernement pro-russe au profit d'un homme, Petro Porochenko. Mais sa réélection est loin d'être assurée ce dimanche lors du second tour de la présidentielle comme l'explique notre correspondant sur place.

"Le président Petro Porochenko rassemble ce vendredi ses partisans pour tenter d'arracher le maximum de soutien avant l'élection de dimanche. Le groupe de supporters, à côté duquel je me trouve, se dirige vers le stade olympique où leur candidat doit affronter le favori de l'élection Volodymyr Zelensky. Cet acteur et comédien qui a joué le rôle de président ukrainien dans une émission populaire à la télévision pourrait remporter le scrutin malgré les derniers efforts de Porochenko pour rattraper son retard", souligne Simon Ostrovsky.

Volodymyr Zelensky, novice en politique mais showman professionnel est donné grand favori dimanche. Après une campagne réalisée presque exclusivement sur les réseaux sociaux, il était très attendu dans ce face-à-face avec Petro Porochenko. Le face-à-face dans ce stade olympique était une exigence de Zelensky.

"Comment se fait-il que l'Ukraine soit l'un des pays les plus pauvres d'Europe mais qu'elle ait à sa tête le président le plus riche de son histoire ? Pourquoi ? Pourquoi ?", s'interroge ouvertement Volodymyr Zelensky haranguant ainsi ses partisans tout en se faisant huer et siffler par ceux de Petro Porochenko.

Au cours des cinq dernières années, les accusations de corruption et de promesses non tenues ont mis à mal la popularité du président sortant Petro Porochenko.

"Beaucoup de gens ne veulent pas voter pour Porochenko et vont donc choisir une autre option", explique une étudiante au micro d'euronews.

Au-delà de sa promesse de maintenir le cap pro-occidental pris en 2014, la politique que mènerait M. Zelensky reste très floue même s'il a tenté entre les deux tours de renforcer sa crédibilité, s'entourant de conseillers plus expérimentés et rencontrant la semaine dernière à Paris le président français Emmanuel Macron.