PUBLICITÉ

Emmanuel Macron piégé par un canular téléphonique ?

Emmanuel Macron piégé par un canular téléphonique ?
Tous droits réservés 
Par Laura Cambaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux comédiens russes affirment s'être fait passer pour le nouveau président ukrainien et lui avoir parlé par téléphone pendant quinze minutes.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron s'est-il fait piéger au téléphone par deux humoristes russes ou s'agit-il d'une tentative de déstabilisation du président français ? Deux artistes russes affirment en tout cas s'être faits passer pour Volodymyr Zelensky, le nouveau président ukrainien.

Un canular ni confirmé ni infirmé

Deux artistes russes affirment en tous cas s'être faits passer pour Volodymyr Zelensky, le nouveau président ukrainien.

Le canular téléphonique n'a pas été ni confirmé ni infirmé par l'Elysée selon Reuters.

Sur cet enregistrement de 15 minutes mis en ligne par les deux Russes, on entend une voix ressemblant à celle d'Emmanuel Macron qui félicite le faux président pour sa victoire. Un des humoristes évoque ensuite le rôle de Petro Porochenko, l'ancien chef d'état ukrainien, dans les accords de paix avec la Russie : "M. Porochenko n'était vraiment pas la bonne personne pour les accords de Minsk. Je pense qu'il a fait exprès de retarder les résolution de paix et la fin de ce conflit." 

Ce à quoi Emmanuel Macron répond : "D'accord. Je compte beaucoup sur ton engagement pour ce faire."

Les deux auteurs, Vovan et Lexus, n'en sont pas à leur coup d'essai. Ils ont déjà piégé Elton John, l'ancien chef de la diplomatie britannique Boris Johnson ou encore le président bélarusse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron convoque un conseil de défense ce lundi

No Comment : Manifestation de Reporters sans frontières contre la venue de Xi Jinping

Élections européennes : en France, une percée du RN inquiète le parti d'Emmanuel Macron