Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Angleterre: enquête sur une photo présumée du corps d'Emiliano Sala sur les réseaux sociaux

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La police anglaise a ouvert une enquête sur une photo présumée du corps du footballeur argentin Emiliano Sala, repêché en février après sa mort tragique dans un accident d’avion, a-t-on appris dimanche.

“Nous avons pris connaissance d’une photo, présentée comme celle du corps de M. Sala, qui a été partagée sur les réseaux sociaux”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police du Dorset. “Nous enquêtons sur cet incident”.

“Nous sommes dégoûtés que quelqu’un ait pu faire ça”, a aussi confié ce porte-parole. “C’est clairement un moment très difficile pour la famille de M. Sala et ils ne devraient pas avoir à endurer de douleur supplémentaire, douleur que cet acte honteux va forcément causer”.

La famille Sala est en deuil après la disparition d’Emiliano, joueur du FC Nantes transféré à Cardiff en janvier. C’est lors de son voyage vers la ville galloise que l’Argentin était décédé dans le crash de son avion, qui s’est abîmé dans la Manche le 21 janvier.

Son corps avait été retrouvé plus de deux semaines après la disparition de l’appareil, à 67 mètres de profondeur. L’attaquant avait 28 ans.

Son père, Horacio, a également succombé vendredi dernier à une crise cardiaque chez lui à Progreso, en Argentine. Il était âgé de 58 ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.