DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Alvarez veut agrandir sa collection

Boxe: Alvarez veut agrandir sa collection
Taille du texte Aa Aa

La star mexicaine Saul Alvarez s'est fixée comme objectif d'être le roi incontesté des poids moyens et de la boxe: déjà champion WBA et WBC de la catégorie, il peut s'offrir la ceinture IBF, en battant l'Américain Daniel Jacobs, samedi à Las Vegas (Nevada).

C'est l'un des combats les plus attendus de l'année et pourtant ses deux protagonistes ont fait profil bas et ont refusé d'entrer dans le jeu des provocations en conférence de presse mercredi.

"Je parlerai une fois que je serai sur le ring et ma boxe parlera d'elle-même", a prévenu Jacobs.

Avant de lancer un cordial et très inhabituel message en direction de son adversaire, assis à quelques mètres de lui: "Mon frère, livrons un grand show".

Jacobs, 32 ans, ne se présente pas en victime expiatoire.

Il est même, de l'avis de nombreux observateurs, l'un des boxeurs qui pourrait poser le plus de problèmes à Alvarez (51 victoires, 35 par KO, pour une défaite et deux nuls).

Celui qui est surnommé le "Miraculé", en référence à sa guérison d'une forme rare de cancer des os, est un puncheur redouté qui affiche à son palmarès 35 victoires, dont 29 avant la limite, pour deux défaites.

"C'est la chance de ma vie, j'ai l'opportunité de montrer au monde entier que je suis le meilleur moyen de ma génération", a souligné Jacobs qui s'est emparé en octobre dernier du titre IBF vacant des moyens en battant l'Ukrainien Sergiy Derevyanchenko.

- Un 3e duel Alvarez-Golovkin? -

"Je suis au sommet de mon art, je suis le seul boxeur avec Floyd Mayweather qui combattra +Canelo+ (le surnom d'Alvarez, NDLR) en étant au meilleur de sa forme", a-t-il assuré.

La référence à Mayweather n'est pas anodine: il est le seul boxeur à avoir battu Alvarez, aux points, en octobre 2013 pour les titres WBA et WBC des moyens.

Jacobs, champion WBA de la catégorie de 2014 à 2017 jusqu'à sa défaite aux points face au Kazakh Gennady Golovkin, inspire le respect à Alvarez, mais ne lui fait pas peur.

"Je suis prêt. Prêt à le battre, prêt à continuer d'écrire l'histoire, comme je l'ai toujours fait", a assuré le Mexicain.

"Je suis un boxeur qui a été confronté à tous les styles de boxe, il est peut-être plus puissant et plus grand, mais cela ne me préoccupe pas. Je vise le KO et je vais l'obtenir", a-t-il assuré.

Alvarez, 28 ans, aura le soutien bruyant d'une grande partie de la salle en ce week-end de "Cinco de Mayo", fête très populaire au sein de la communauté mexicaine, notamment en Californie voisine.

Ce combat sera son deuxième organisé dans le cadre de son mirobolant contrat de 365 millions de dollars (325,8 M EUR) signé en octobre dernier avec la plateforme de diffusion DAZN.

Son prochain combat, en cas de succès samedi, pourrait l'opposer à l'Américain Demetrius Andrade, le champion WBO des moyens.

Ou plus alléchant encore à un troisième duel face à Golovkin après deux combats spectaculaires (nul en septembre 2017, victoire un an plus tard).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.