DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

France: Paris au ralenti, Bordeaux à l'arrêt

Taille du texte Aa Aa

Le Paris SG a une nouvelle fois déçu ses supporters en concédant le nul au Parc des Princes contre Nice (1-1) lors d’une 35e journée du Championnat de France, également marquée par la défaite à domicile de Bordeaux face à Angers (1-0), samedi.

L’autre surprise du jour est venue de l‘écrasante victoire de Nîmes sur le terrain de Reims (3-0), tandis que dans le bas du tableau la rencontre entre le dernier Guingamp et le 18e (et actuel barragiste) Caen, s’est soldée par un triste match nul 0-0 qui ne satisfait aucun des protagonistes.

A trois journées de la fin, l’En-Avant (25 pts) ferme donc la marche avec trois points de retard sur Dijon (19e) et cinq sur son adversaire du jour. Dijon jouera à Nantes (13e) dimanche.

A Paris, dans un Parc des Princes qui n’avait pas fait le plein en cette fin de saison pénible, le spectacle, une fois de plus, n’a pas été du goût des supporters du club champion de France (85 pts).

Knepe Ganago a ouvert la marque pour Nice juste après la pause d’une belle frappe du gauche sous la barre, puis Paris a égalisé par Neymar sur penalty (60e), juste après que le Niçois Saint-Maximin eut raté une occasion de 2-0 en or sur un centre de l’excellent Atal côté droit.

- Retour manqué de Cavani –

Dans le temps additionnel Edinson Cavani, dont c‘était le grand retour en tant que titulaire, a vu sa frappe sur penalty détournée par Benitez, le gardien azuréen. Une faute sifflée après visionnage de la VAR pour une vilaine faute de Dante sur son compatriote brésilien Neymar.

A Bordeaux, dans un Matmut Atlantique encore largement dégarni, Angers s’est imposé grâce à un but de Stéphane Bahoken à la 40e minute. Il s’agit de la quatrième défaite consécutive de Bordeaux, la deuxième à domicile. De quoi donner des migraines à l’entraîneur portugais Paulo Sousa.

Nîmes est allé infliger un sévère 3-0 à Reims, avec trois buts de Ferri (26), Ripart (43) et Bouanga (46). Au classement, Nîmes (désormais 8e, 49 pts) passe devant son adversaire du jour au bénéfice de la différence de buts (-1 contre -5).

La journée se terminera dimanche avec les rencontres Nantes-Dijon, Montpellier (6e)-Amiens (17e, 33 pts), Toulouse (15e)-Rennes (12e), suivi du match de la peur pour Monaco (16e) contre Saint-Etienne (4e), et enfin, de la rencontre au sommet entre Lyon (3e, 62 pts) et Lille (2e, 68 pts).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2021 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.