Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Faire des citoyens des producteurs d’énergie

Faire des citoyens des producteurs d’énergie
Taille du texte Aa Aa

La commune belge d'Oud-Heverlee souffre d'un manque de connections aux réseaux énergétiques. Mais la situation pourrait bien changer pour 12 de ses 40 foyers. Ils ont décidé de prendre part à un projet pilote de "communauté d'énergie". Ingénieure et entrepreneure, Leen Peeters teste chez elle différentes solutions technologiques pour produire, stocker et partager des ressources renouvelables. "Les machines à laver et les lave-vaisselles demandent peu en matière d'énergie, donc il ne faut pas perdre de temps avec cela. Il faut se concentrer sur d'autres sources comme par exemple les pompes à chaleur, les voitures électriques, les chauffages de piscine", explique-t-elle.

Intégrer le réseau

Les maisons concernées sont équipées de système solaire hybride, de piles à combustible ou de pompes thermiques. L'objectif est de réduire de 25% la consommation de chauffage et de 60% la consommation d'électricité. Mais au-delà de l'usage et du stockage, l'autre but est la vente de cette énergie. Il s'agit d'alimenter le réseau national, avec ces nouvelles ressources, à l'image des entreprises électriques présentes sur le marché. "Nous deviendrons des producteurs, nous allons apporter cette énergie à d'autres", souligne Hilde Derde, conseillère juridique.

Cette communauté est un des piliers du consortium Muse Grids qui a perçu plus de 7 millions d'euros de fonds européens. Le projet, lancé il y a 6 mois, doit se poursuivre jusqu'en 2022. D'autres tests sont prévus en Italie, en Espagne, en Israël et en Inde.

Des citoyens acteurs

Les perspectives de recherche et de dialogue entre les gouvernements et l'industrie énergétique ont fait l'objet d'un dialogue lors d'une conférence à Bruxelles. Le paquet Energie propre pour tous les Européens sert de base légale depuis 2018 aux communautés d'énergie. Le texte doit être approuvé par tous les pays membres d'ici 2021. Ce concept "peut augmenter le soutien public aux projets renouvelables et il y a l'investissement de capitaux privés dans la transition énergétique" insiste Jan Steinkohl, chargé des questions énergétiques à la Commission européenne. Les organisations environnementales qui ont mené l'étude prédisent un avenir radieux à ce projet. Selon les estimations la moitié des 500 millions de citoyens de l'Union pourraient produire d'ici 2050 leur propre électricité renouvelable.