Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Google lâche le fabricant chinois Huawei

Google lâche le fabricant chinois Huawei
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est un énorme coup dur pour Huawei. Google a confirmé ce lundi l'arrêt de ses relations commerciales avec le fabricant chinois de smartphone.

Cette décision fait suite à un décret de l'administration Trump, qui interdit aux sociétés américaines de collaborer avec des entreprises jugées "à risque". La Maison Blanche accuse en effet Huawei d'être complice de l'espionnage du gouvernement chinois.

Concrètement, les prochains téléphones Huawei ne pourront plus accéder aux mises à jour du système mobile Android et n'auront plus accès aux applications de Google, comme Gmail, Maps ou Chrome.

Ces changements ne concerneront toutefois pas les téléphones déjà existants, comme l'a confirmé Android sur Twitter.

Impact à l'international

La décision du géant américain pourrait avoir un impact sur de nombreuses entreprises, y compris européennes. Selon le journal Nikkei Asian Review, le fabricant allemand de puces électroniques Infineon aurait décidé de suspendre ses livraisons à Huawei. Une information qui a toutefois été démentie par l'entreprise allemande.

La décision de Google ne devrait pas avoir d'importantes conséquences pour les ventes de Huawei en Chine. Le fabricant y a développé son propre système d'exploitation, car les services et applications de Google ne sont plus accessibles aux utilisateurs chinois depuis 2010, en raison de la censure du gouvernement.

Mais l'annonce de la firme américaine pourrait impacter sérieusement les ventes du géant chinois à l'international et notamment en Europe, son second marché.