EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Festival de Cannes : Xavier Dolan fait-il toujours sensation ?

Festival de Cannes : Xavier Dolan fait-il toujours sensation ?
Tous droits réservés 
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le réalisateur canadien a présenté son dernier film, "Mathias et Maxime" en lice pour la Palme d'Or. L'histoire d'un baiser entre deux amis d'enfance qui va bouleverser toutes leurs (et nos) certitudes.

PUBLICITÉ

Il y a des paris certainement audacieux qui marchent quand on s'appelle Xavier Dolan : réunir ses propres amis dans un film et les amener avec lui au Festival de Cannes.

Après "Mommy" et "Laurence Anyways", les critiques attendaient le nouveau film du canadien Xavier Dolan au tournant.

"Mathias et Maxime", c'est le nom de ce dernier film, est en lice pour la Palme d'Or.

L'histoire d'un baiser censé être insignifiant, entre deux amis d'enfance, pour les besoins d'un court métrage, qui ne les laisse pas indifférent... Un baiser qui va peu à peu installer le doute et bouleverser leurs certitudes... Et les nôtres au passage.

Mais pour Xavier Dolan, "ce film n'est pas gay, ce film parle de la vie". "Pour moi ce n'est pas juste l'histoire d'un amour gay entre deux hommes", a-t-il expliqué. "Je ne pense pas que les deux principaux personnages du film soient conscients qu'il s'agisse d'un amour gay, c'est juste de l'amour".

Qu'en pensent les critiques ?

Dix ans après avoir présenté "J'ai tué ma mère", son premier grand succès, l'enfant-chéri de Cannes, a entamé sa trentaine et sa mue cinématographique. Sans doute un tournant, qui a déjà lassé une partie de la critique.

Si pour Paris Match, le réalisateur québécois Xavier Dolan signe 'son meilleur filmdepuis "Mommy"', The Hollywood Reporterévoque "une dramédie terne", tandis que Le Monde loue "son talent à verser dans une forme de lyrisme" que le réalisateur "tient en respect par une extrême pudeur".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Louis Arnaud, l'un des quatre otages français en Iran, vient d'être libéré

Législatives en France : l'accord entre Éric Ciotti et le RN confirmé par Jordan Bardella

Débarquement : en Normandie, des tombes illuminées en l'honneur des soldats