PUBLICITÉ

Luigi di Maio met son avenir entre les mains des adhérents du M5S

Luigi di Maio met son avenir entre les mains des adhérents du M5S
Tous droits réservés 
Par Raphaelle ViventReuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

"Avant toute décision, je veux entendre la voix des citoyens qui m'ont élu chef politique il y a quelques années. Ce sera au M5S dans son ensemble de choisir", écrit le chef du Mouvement 5 étoiles, affaiblit après les résultats des élections européennes.

PUBLICITÉ

Après la sévère défaite du Mouvement 5 étoiles (M5S) aux européennes, le chef du parti, Luigi di Maio, s'en remet aux adhérents.

Ils sont appelés à se prononcer jeudi via la plateforme numérique Rousseau, sur le maintient ou non de Luigi di Maio à la tête du parti italien.

Le chef du M5S s'est expliqué sur le site internet du parti : 

"Avant toute décision (...) je veux entendre la voix des citoyens qui m'ont élu chef politique il y a quelques années. Ce sera au M5S dans son ensemble de choisir. Si le Mouvement me renouvelle la confiance, nous nous mettrons au travail (...) et moi personnellement avec encore plus d'engagement et de dévouement. La question sera: est-ce que tu confirmes Luigi Di Maio comme chef politique du M5S ?"

Renversement du rapport de force

Lors des élections européennes de dimanche dernier, le Mouvement 5 étoiles est arrivé en troisième position, avec seulement 17% des voix. Bien loin derrière son partenaire de coalition, La Ligue (extrême droite), qui a obtenu 34% des votes.

Des résultats qui illustrent le renversement du rapport de force entre les deux partis au pouvoir. En mars 2018, c'est le M5S qui obtenait plus de 30% des suffrages lors des élections législatives italiennes. La Ligue, elle, n'en obtenait que 17%.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : Di Maio reconduit à la tête du Mouvement 5 Etoiles

Matteo Salvini survit à une motion de défiance sur ses liens avec Moscou

Italie : Rome accueille un sommet des dirigeants africains initié par Giorgia Meloni